La Madone d’Utelle est un sanctuaire et lieu de pèlerinage, perché sur une montagne du département des Alpes-Maritimes, dans la commune d’Utelle.

Vers l’an 850, la Vierge serait apparue à des marins espagnols pris dans une violente tempête et les aurait sauvé d’un naufrage certain. Ils édifient alors par reconnaissance un oratoire sur le lieu indiqué par Marie pour commémorer le miracle. Le premier « pilon » commémoratif s’agrandit, devient une chapelle appelée le sanctuaire Notre-Dame des Miracles; de même qu’un lieu de pèlerinage fréquenté, reconnu par la papauté romaine.

En 1510, la fille du syndic de Sospel, alors sourde et muette, aurait été guérie de ses handicaps après un pèlerinage au sanctuaire.

aquarelle Michel Bois

Le sanctuaire fut maltraité par les guerres et dévasté durant la Révolution et le Consulat, notamment suite à l’occupation du plateau par les troupes françaises du général Masséna en  et par le général Garnier en . Cependant le sanctuaire fut reconstruit en 1806. En 1871, le cloître a été construit pour marquer le millénaire du sanctuaire. Mais avec le temps le sanctuaire fut progressivement abandonné puis réhabilité avec la construction d’un cloître en 1871.

D’importants pèlerinages s’y déroulent à Pâques, à la Pentecôte, le  et le . Tout au long de l’année, des rencontres et temps de prières y sont organisés.

Catégories : MontagneReligion

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder