aquarelle Michel Bois

« C’est l’histoire d’un homme qui était voleur.Et il vola effectivement pendant un certain temps.Mais voilà qu’on lui dit un jour: »Nous avons maintenant un cadhi qui est intransigeant pour toute pratique condamnable:il se refuse à en être complice. »

Le voleur se dit: »Décidément,il faut que je vérifie si ce saint homme est bien en réalité comme on le dépeint là ».

Il s’en alla voler un mouton,en découpa un gigot de belle consistance,le fit cuire,le mit dans une grande jatte à pain sans levain et l’emporta caché sous le pan de son burnous.Arrivé chez le magistrat,il lui dit: »Si vous permettez,Monseigneur,je viens vous poser une question. »

« De quoi s’agit-il? »demanda le juge. »Dieu a voulu que que je vole un mouton,que je l’égorge et que je le mange.Je voudrais vous demander si c’est un péché ou non? »

« Mon Dieu protégez-nous »s’exclama le cadhi,c’est un péché,Dieu de miséricorde,c’est terrible ».

Rejetant en arrière son burnous,notre homme en sortit la jatte et lui dit: »Voilà Monseigneur,je vous ai apporté votre part. »

« Ah bon,se reprit le cadhi,c’est que tu ne m’avais pas dit que la viande était cuite.Mais du moment qu’elle l’est,eh bien le feu la rendue licite. »

Conte berbère du Haut Atlas de Marrakech,raconté dans un dialecte chleuh par le conteur Abdesslam N id Bram et recueilli par Alphonse Leguil(éditions de l’Harmatan Paris 1988)

Guide Gallimard Maroc

Catégories : Maroc

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *