En 1939, Picasso fuit Paris occupé et trouve refuge pendant un an à Royan auprès de sa fille et sa femme.C’est une année prolifique de l’existence de l’artiste  avec 750 oeuvres, peintures, gravures, lavis, croquis. Picasso produit beaucoup de pièces, décrit la guerre, mais ne peint qu’une seule oeuvre sur Royan. « La Chambre du Café des Bains » réalisée le 15 août 1940 est une toile qui représente la vue depuis son atelier des Voiliers, souvent dessinée et interprétée-là dans son géométrisme cubiste.

« Cafe à Royan » (1940), de Pablo Picasso (1881-1973). Musée Picasso, Paris.

On y voit le café lui-même où l’on peut remarquer les fenêtres passées au bleu pour occulter les lumières pendant la nuit selon les instructions de la défense passive, mais aussi le port avec son phare, le square Botton et la plage, et les promenades désertes en ce jour de guerre

. Le 24 août 1940, Picasso quitte définitivement Royan pour rentrer à Paris. Il regrettera longtemps son atelier dont il finira par résilier le bail en 1942. Il ne pourra jamais le revoir car la villa Les Voiliers sera complètement rasée lors du bombardement du 5 janvier 1945.

A voir aussi:

Picasso et Ingres

Catégories : Peinture

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *