Statue colossale d’un homme traditionnellement identifié comme Mausole, provenant de la zone nord du mausolée d’Halicarnasse, British Museum.

Mausole est un satrape (gouverneur) achéménide de Carie ayant gouverné entre 377 et 353. Il est le plus célèbre membre de la dynastie Hecatomnide.

Les relations difficiles entre les cités grecques elles-même et les tribus voisines amènent Mausole à transférer  la cour de Mylasa à Halicarnasse entre 370 et 365 av. J.-C. après avoir pris le contrôle de la plus grande partie du sud-ouest de l’Anatolie.

 

La ville fut fortifiée par de solides remparts et la population augmenta. Les bâtiments les plus célèbres furent le tombeau que le satrape ordonna de construire à proximité du marché et que l’on connaît sous le nom de mausolée (lequel a été reconnu comme l’une des Sept Merveilles du monde à ce point que le terme est utilisé aujourd’hui pour désigner de grands tombeaux) et le majestueux amphithéâtre d’Halicarnasse.

Avec ce mausolée,ces sept réalisations sont la pyramide de Khéops à Gizeh en Égypte, les Jardins suspendus de Babylone, la statue de Zeus à Olympie, le temple d’Artémis à Éphèse,  le colosse de Rhodes et le phare d’Alexandrie. De ces sept réalisations ne subsiste aujourd’hui que la pyramide de Khéops.

Représentation par l’artiste néerlandais Maarten van Heemskerck du mausolée d’Halicarnasse 1572

Le mausolée d’Halicarnasse, tombeau de Mausole  mort en 353 av. J.-C. reste en bon état jusqu’au XIIe siècle puis, faute d’entretien, tombe en ruines. Au Haut Moyen Âge, il sert de carrière pour construire les maisons des alentours, ensuite, les ruines tombent dans l’oubli. À la fin du Moyen Âge, il reste la base inférieure, en triste état, ainsi que les fondations de l’édifice. Au XVe siècle, les Hospitaliers s’en servent comme carrière pour bâtir le château Saint-Pierre sur l’ancienne acropole d’Halicarnasse, puis pour réparer les fortifications de la ville.

La ville de Bodrum se situe aujourd’hui à l’emplacement d’Halicarnasse, au sud-ouest de la Turquie.

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *