La Spezia aquarelle Michel Bois

La ville de 92 000 hts se trouve entre Gênes et Pise, au bord d’un petit golfe à l’extrémité sud de la côte montagneuse de Ligurie, elle regarde vers le sud et la Toscane. C’ est un port marchand étendu, qui comprend aussi l’Arsenal de la Marine Militaire dans une importante base de la marine italienne, un musée naval et de nombreux chantiers navals.

Le golfe de La Spezia, appelé aussi golfe des Poètes, et la zone littorale proche sont d’un grand attrait touristique avec les Cinque Terre, cinq villages classés au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO. La côte sud dispose de plages de sable qui lui ont permis un développement touristique important.

 

Le port de La Spezia fut au cours de la Seconde Guerre mondiale la grande base navale de la péninsule. Partant de La Spezia, à l’ouest, la Ligne gothique — dernière grande position défensive allemande en Italie — d’une importance vitale pour la Wehrmacht, s’étendait sur la bordure nord des Apennins jusqu’à Pesaro sur l’Adriatique.

La ville de La Spezia est aussi connue sous le nom de »Porte de Sion« .En effet,à la fin de la seconde guerre mondiale,le golfe de La Spezia est devenu le point de départ des survivants des camps de concentration qui souhaitaient rejoindre la Palestine alors que la Grande-Bretagne avait publié le Livre Blanc du 17 mai 1939 pour réglementer l’accès contrôlé en Palestine de seulement 75 000 juifs en cinq ans.

Or,après la fin de la seconde guerre mondiale,environ 200 000 juifs vivaient dans des conditions précaires dans des camps de concentration en Autriche et en Allemagne.De très nombreux réfugiés ont afflué  en Italie et particulièrement à La Spezia où le Mossad et le chef de la communauté juive de la Spezia ont organisé, avec l’appui de la population locale,le départ de plusieurs bateaux vers la Palestine,dont l’Exodus 1947 avec 4 554 passagers comptant 1 282 femmes et 1 672 enfants alors que ce bateau avait été conçu pour 700 personnes.

Image illustrative de l’article Exodus 1947

L’Exodus 1947. Son nom hébreu figure sur la coque (Yetzi’at Eiropa Tashaz).

Ce départ s’avéra bien compliqué,d’abord Sète puis une traversée jusqu’à Tel-Aviv très risquée,en raison des conditions de vie à bord particulièrement difficiles  et de l’opposition de la Marine anglaise qui empêchera le débarquement des passagers en Palestine.

Après plusieurs transbordements,un passage à Chypre,Port-de-Bouc,une escale à Gibraltar,un débarquement à Hambourg,des convois seront organisés  plusieurs mois après pour permettre aux passagers de l’Exodus dont la résistance passive a été déterminante d’atteindre la Terre Sainte.Cette affaire a bouleversé l’opinion mondiale et a eu une grande influence sur la future reconnaissance de l’Etat d’Israël.

La ville de La Spezia a obtenu la médaille d’Or du Mérite civil pour le rôle qu’elle a joué au cours de l’exode pendant la Seconde Guerre mondiale.

Catégories : HistoireItalie

0 commentaire

Laisser un commentaire