Joan Miró, né à Barcelone le 20 avril 1893 et mort à Palma de Majorque le 25 décembre 1983, peintre, sculpteur, graveur et céramiste espagnol se définit lui-même avant tout comme « Catalan international », il est l’un des principaux représentants du mouvement surréaliste

 . Décrit par André Breton comme « le plus surréaliste d’entre nous ». L’œuvre de Miro se distingue par son dépouillement et sa rigueur ainsi que par sa force et sa poésie. En 1976, est inaugurée la Fondation Miro à Barcelone en mémoire à la créativité foisonnante et éclectique de l’un des plus grands artistes du XXème siècle.

Juan Miro, eau-forte et aquatinte en couleurs, 1974, sur Arches, signée au crayon, numérotée ‘HC VIII / XXIV’ ( édition hors commerce , édition 50), publiée par Maeght Editeur, Paris

« Ce que tous les grands chefs possèdent en commun, c’est une oreille parfaite, un charisme, une volonté d’aller son chemin quoi qu’il arrive, de hautes capacités d’organisation mentale, une grande solidité physique et psychologique, enfin une ambition impitoyable. À quoi il convient d’ajouter un sens inné de l’ordre qui leur permet de retrouver parmi des milliers de signes qui composent une partition d’orchestre, la capacité d’intégrer cette partition, d’en transmettre une conception cohérente à l’orchestre pour parvenir au but qui est l’interprétation » (Norman Lebrecht écrivain, et critique d’art et de musique classique britannique)

A voir:

https://www.fondation-maeght.com/fr/exposition/280/joan-miro-au-dela-de-la-peinture

Joan Miró,André Breton,Constellations

Catégories : Peinture

0 commentaire

Laisser un commentaire