10 avril 1937
« …Si nous avons choisi Corfou,c’est peut-être parce que c’est une antichambre de la Grèce égéenne avec ses montagnes volcaniques gisant comme des carapaces de tortues gris-fumée contre le plafond du ciel.Corfou est une débauche de bleus et d’ors,un écœurement de lumière qui énerve tous les sens.Dans le sud,les vallées sont peintes en violentes touches de jaune et de rouge ,tandis que les routes sont ponctuées par les explosions pourprées des arbres de Judée.Partout vous pouvez vous coucher dans l’herbe;même les régions infertiles du nord de l’île regorgent d’oliviers et de sources minérales. »

aquarelle Michel Bois

29 avril 1937

« L’architecture de la ville est vénitienne.Au dessus du vieux port les maisons étalent leur façades élégantes et leurs colonnades le long des rues étroites;rouges,jaunes,roses,ombres-c’est un fouillis de tons pastels que le clair de la lune transforme en un gâteau de mariage d’un blanc éblouissant.Il y a d’autres curiosités:les restes d’une aristocratie vénitienne qui vit dans ses manoirs isolés cachés derrière des haies de cyprès.Et un saint patron très ancien qui repose dans une grande châsse d’argent,les pieds chaussés de pantoufles merveilleusement brodées,prêt à accomplir des miracles. »

Lawrence Durrell:l’ïle de Prospero

aquarelle Michel Bois

Lawrence Durrell (1912-1990) est né en Inde. Les îles grecques sont à l’origine de plusieurs de ses livres majeurs : L’Île de Prospero, Vénus et la mer et Citrons acides . Son séjour en Égypte pendant la Seconde Guerre mondiale lui inspira le célèbre Quatuor d’Alexandrie . Après de longues années d’errance, il se fixa à Sommières et se consacra à sa seconde somme romanesque, Le Quintette d’Avignon . Il compte parmi les plus grands écrivains anglais du XXe siècle.

à voir aussi:

https://michelbois.fr/blog/carnet-de-grece-2010les-iles-ionienneslawrence-durrell/


1 commentaire

Balden · 21 avril 2019 à 11 h 29 min

Quelle prose luxuriante ,anachronique ,presque,en ces temps indigents …Magnifique aquarelle ,comme à l’habitude devrais-Je dire ,mais cette approche est vraiment réussie .Amitiés .J.B.

Laisser un commentaire