Comino est une île de Malte, la troisième par la superficie de l’archipel maltais. Elle est située entre les îles de Malte et de Gozo, isolée d’elles par deux détroits : celui de Malte, large de 1 500 mètres, et celui de Gozo, large de 850 mètres.

Son nom vient du mot cumin (kemmuna en maltais), une des rares plantes qui parvienne à croître sur un sol aride.

Aujourd’hui, Comino est un sanctuaire animalier et une réserve naturelle. Toute l’île et les îlets qui l’entourent sont intégrés au Réseau Natura 2000.

Comino est connue pour avoir été habitée par des fermiers pendant la Période romaine ; cependant, pendant de longues périodes de son histoire, l’île a été partiellement peuplée ou entièrement abandonnée.

Son littoral déchiqueté est tracé par des falaises calcaires à pic et pointillé par des cavernes profondes qui étaient populaires auprès des pirates (notamment sarrasins) et des maraudeurs durant le Moyen Âge. Les cavernes et les criques de Comino étaient fréquemment utilisées comme des relais pour des raids sur des bateaux malchanceux se croisant entre Malte et Gozo.

aquarelle Michel Bois

Catégories : Méditerranée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *