Une icône, (du grec εικόνα eikona) « image », est une représentation de personnages saints dans la tradition chrétienne. L’icône possède un sens théologique profond qui la différencie de l’image pieuse. L’icône est complètement intégrée dans la catéchèse orthodoxe mais aussi dans celle des Églises catholiques orientales qui ont préservé la tradition de l’icône ainsi que dans une partie de l’église catholique occidentale et dans les églises non-chalchédoniennes. En devenant objets de vénération pour les fidèles, les icônes ont été soumises, dès le VIIIe siècle, par les Églises de la Pentarchie, à de sévères contraintes artistiques (sources d’inspiration stéréotypées, rigueur du trait, jeux des couleurs). Jusqu’à nos jours, ces canons se sont perpétués, assurant l’étonnante continuité de cette peinture dédiée à la gloire de Dieu.
L’art de l’icône s’est épanoui dans l’espace de l’empire romain d’Orient, dit (depuis le XVIe siècle) empire byzantin.

Icônes de l’école des Stroganov, XVIème siècle, Moscou

Saint Maxime Le Confesseur et ses disciples exilés à Lazica

Saint Maxime Le Confesseur et ses disciples exilés à Lazica(Géorgie au bord de la Mer Noire),icône Michel Bois

Maxime confesse la vraie foiet condamne l'hérésie du monothélisme devant l'Empereur Héraclius

Maxime confesse la vrai foi et condamne l’hérésie du Monothélisme(réunification des 3 Eglises) devant l’Empereur,icône Michel Bois

L’icône ne représente pas le monde qui nous entoure. La transfiguration en est la clé en particulier dans le visage des personnages. La lumière est signifiée de deux manières : celle matérielle ou éclairage des objets mais surtout celle intérieure en chacun des personnages. Cette dernière est figurée par la carnation (couleur de fond pour la chair) pure et assez claire. D’autre part, le monde est représenté en perspective inversée afin que le contemplateur devienne le point convergeant de l’icône pour établir ainsi un lien intime avec elle. La perspective inversée prend le spectateur comme point de fuite. L’espace représenté sur l’icône s’affranchit de notre vision terrestre en trois dimensions.


Laisser un commentaire