Pablo Neruda,Ernest Pignon-Ernest MAMAC Nice

Pablo Neruda

6a015433b54391970c01543608a478970c-800000wi

Pablo Neruda par Ernest Pignon-Ernest 1981

 

    Pablo Neruda, Neftali Ricardo Reyes de son vrai nom, est né en 1904 dans une famille modeste, d’un père conducteur de trains et d’une mère institutrice qui meurt un mois après sa naissance. Après une enfance imprégnée de nature, il commence à écrire dès son adolescence et publie son premier recueil de poésie, « Crépusculaire », en 1923.
Pablo Neruda entre dans les services diplomatiques et devient consul du Chili dans plusieurs villes d’Asie et d’Amérique latine. En poste en Espagne en 1935, il se lie d’amitié avec Federico Garcia Lorca. Après le putsch de Franco et l’assassinat de son ami, il se fait l’avocat de la République espagnole, ce qui provoque sa révocation.
En parallèle à la poésie, Pablo Neruda mène une vie politique et devient sénateur communiste des provinces du nord du Chili en 1945. Son opposition au président Gonzalez Videla qui fait interdire le Parti communiste l’oblige à s’exiler dans différents pays d’Europe, en Inde et au Mexique. C’est là qu’il publie, en 1950, son œuvre poétique majeure « Le Chant général » où il exalte les luttes des peuples d’Amérique latine.
Pablo Neruda retourne au Chili en 1952. En 1969, il renonce à être candidat à l’élection présidentielle pour le Parti communiste qui l’avait désigné et apporte son soutien à Salvador Allende. Après son élection, ce dernier nomme le poète ambassadeur du Chili en France. En 1971, Pablo Neruda reçoit le Prix Nobel de Littérature. Il meurt en 1973, peu après le putsch du général Pinochet.

   ODE AU CHAT


Au commencement
les animaux furent imparfaits
longs de queue,
et tristes de tête.

Peu à peu ils évoluèrent
se firent paysage
s’attribuèrent mille choses,
grains de beauté, grâce, vol…
Le chat
seul le chat
quand il apparut
était complet, orgueilleux.
parfaitement fini dès la naissance
marchant seul
et sachant ce qu’il voulait.

L’homme se rêve poisson ou oiseau
le serpent voudrait avoir des ailes
le chien est un lion sans orientation
l’ingénieur désire être poète
la mouche étudie pour devenir hirondelle
le poète médite comment imiter la mouche
mais le chat
lui
ne veut qu’être chat
tout chat est chat
de la moustache à la queue
du frémissement à la souris vivante
du fond de la nuit à ses yeux d’or.

Il n’y a pas d’unité
comme lui
ni lune ni fleur dans sa texture:
il est une chose en soi
comme le soleil ou la topaze
et la ligne élastique de son contour
ferme et subtil
est comme la ligne de proue d’un navire.
Ses yeux jaunes
laissent une fente
où jeter la monnaie de la nuit.

Ô petit empereur
sans univers
conquistador sans patrie
minuscule tigre de salon,
nuptial sultan du ciel
des tuiles érotiques
tu réclames le vent de l’amour
dans l’intempérie
quand tu passes
tu poses quatre pieds délicats
sur le sol
reniflant
te méfiant de tout ce qui est terrestre
car tout est immonde
pour le pied immaculé du chat.

Oh fauve altier de la maison,
arrogant vestige de la nuit
paresseux, gymnaste, étranger
chat
profondissime chat
police secrète de la maison
insigne d’un velours disparu
évidemment
il n’y a aucune énigme
en toi:
peut-être que tu n’es pas mystérieux du tout
qu’on te connaît bien
et que tu appartiens à la caste la moins mystérieuse
peut-être qu’on se croit
maîtres, propriétaires,
oncles de chats,
compagnons, collègues
disciples ou ami
de son chat.

Moi non.
Je ne souscris pas.
Je ne connais pas le chat.
Je sais tout de la vie et de son archipel
la mer et la ville incalculable
la botanique
la luxure des gynécées
le plus et le moins des mathématiques
le monde englouti des volcans
l’écorce irréelle du crocodile
la bonté ignorée du pompier
l’atavisme bleu du sacerdoce
mais je ne peux déchiffrer un chat.

Ma raison glisse sur son indifférence
ses yeux sont en chiffres d’or.

Pablo Neruda dans Navegaciones y regresos. Buenos Aires, Éditoriale Losada, 1959.

parisart-22-Pignon-Ernest-(Ernest)-03G-85297

Pablo Neruda,Ernest Pignon-Ernest 1981

Ernest Pignon-Ernest est né à Nice en 1942 ; il vit et travaille à Paris.Depuis 1966, Ernest Pignon-Ernest transforme les rues du monde en galeries d’art éphémère. Il a collé ses représentations humaines grandeur nature dans de nombreuses villes. Réalisées au fusain, à la pierre noire et à l’aide de gommes crantées de différentes épaisseurs qui façonnent les ombres, elles sont reproduites par sérigraphie et collées sur les murs des villes.En 1981,Ernest Pignon-Ernest fit un voyage au Chili,encore sous le régime de Pinochet.Il décida de faire un portrait de Pablo Neruda comme un veilleur contre la dictature.Lorsqu’il présenta son travail à Matilde Urrutia,épouse de Pablo Neruda,elle lui dit que jamais Neruda n’était comme cela mais qu’il avait raison de le présenter grave et sérieux car il le serait s’il était encore vivant.L’image du poète fut utilisée par les opposants à la dictature et montra combien il restait l’un de ceux dont la parole ne pouvait être tue.

A voir très belle exposition au MAMAC de Nice et église abbatiale de Saint Pons:Ernest Pignon-Ernest

http://www.mamac-nice.org/francais/exposition_tempo/musee/pignon/index.html

 

4 thoughts on “Pablo Neruda,Ernest Pignon-Ernest MAMAC Nice”

  1. Sidonie Gabrielle Colette :  » Il n’y a pas de chat ordinaire « .

    J’ai posé il y a bien longtemps un aimable chat sur les genoux de Corinne âgée de 5 ans, elle l’a caressé et rapidement, un mystérieux et charmant ronron s’est élevé.
    Alors Corinne, fascinée : » Pourrais tu me le régler un peu plus fort ?  »
    Je n’ai jamais oublié ….

    Merci Michel d’ensoleiller nos dimanches matins.
    Josiane

Laisser un commentaire