L’Île de Montecristo

Monte Christo.web

L’Île de Montecristo,aquarelle Michel Bois

L’Île de Montecristo est visible de la Corse ou de l’île d’Elbe par temps clair sans brume de chaleur. Elle fait partie de l’archipel toscan. C’est un monde à part à cause surtout de son éloignement et de son relief. L’île est rude et sauvage. De forme ovale, elle mesure environ 4 km de long dans son axe nord-sud sur 3,5 km de large dans son axe est-ouest, pour une superficie de 10 km2 et un linéaire de 16 km de côtes. La navigation autour de l’île est interdite à moins d’un kilomètre du rivage, qui n’est formé que de falaises abruptes plongeant dans l’eau avec un angle de 60° environ. Montecristo, qui n’est qu’un bloc de rocher de granite, culmine à 645 mètres.

ile-de-montecristo
L’île est connue surtout parce qu’elle est l’un des lieux où se situe le roman Le Comte de Montecristo (1844-1846) d’Alexandre Dumas, mais la description donnée dans ce livre ne correspond pas au véritable paysage naturel.

Alexandre Dumas connaissait les légendes sur les trésors cachés de Toscane. C’est lors d’un voyage en Toscane et au retour de l’île d’Elbe en 1842 en compagnie du prince Napoléon, qu’un marin du bord propose de faire le tour de l’île de Montecristo. L’écrivain qui cherchait un titre à son roman trouve là l’idée et l’inspiration.

Laisser un commentaire