Les carreaux du Palais des Papes en Avignon

Scan10651

Carreaux du XIII ème et du XIV ème siècle,Palais des Papes,aquarelle Michel Bois

Les précieux revêtements de céramique de la papauté d’Avignon constituent un ensemble exceptionnel, voire unique en France. Le Palais des Papes regroupe ces pavements colorés, que ce soit dans le Studium de Benoît XII, dans les vitrines du musée de l’Œuvre ou grâce aux reconstitutions qui ornent les appartements pontificaux. Ainsi par-delà l’intérêt majeur que constitue leur découverte, ces carreaux produisent un effet saisissant de par les échanges qu’ils entretiennent avec d’autres éléments du décor.

Scan10652

Aquarelle Michel Bois

Beaucoup de ces carrelages provenaient des ateliers de l’Uzège(Pays d’Uzès). Ceux-ci sont mentionnés dans les registres Introitus et exitus entre 1317 et 1319 pour 50 000 unités, puis en 1336 pour 34 300. La première commande arriva de Saint-Quentin-la-Poterie. De plus, la Révérende chambre apostolique — le ministère des finances du pape — paya 6 000 tuiles à paver, le 3 novembre 1317, à Pierre Biscarel, tuilier de Châteauneuf-du-Pape. Un autre lot de 16 800 malo albis (carreaux blancs) fut aussi fourni par d’autres tuiliers de Châteauneuf.
Le décor mêle des motifs végétaux, géométriques et animaliers. Les fonds sont le plus souvent vert et brun (vert de cuivre et brun de manganèse). Cette base est complétée parfois par du jaune d’antimoine ou de fer.
D’autres carreaux sont les témoins d’un échange entre les deux rives du Rhône – de la région d’Uzès à Avignon et au Comtat et entre les deux rives de la Méditerranée.

Laisser un commentaire