L’éruption du volcan Tambora de 1815,le peintre William Turner(1775-1851)

Il y a de cela 200 ans, la plus grande éruption volcanique se produisit sur l’île de Sumbawa en Indonésie. Le volcanTambora provoqua alors plus de 70 000 morts.

snagit128Il s’agit de la plus puissante éruption référencée dans l’époque historique. Elle eut une puissance estimée à huit fois celle de l’éruption du Vésuve, soit plus de dix mille fois les bombes d’Hiroshima et de Nagasaki réunies. Les explosions ont été entendues à plus de 1 400 km de distance.Des raz de marée s’abattirent sur les îles à plusieurs centaines de kilomètres de distance.
Cette éruption, deux à trois fois plus puissante que l’éruption minoenne, qui a anéanti la civilisation du même nom et ravagé le bassin oriental de la Méditerranée et la Basse-Égypte, est cotée à 7 sur l’échelle d’explosivité volcanique qui en compte 8.
La cendre envoyée dans la stratosphère fit plusieurs fois le tour de la Terre, De plus, les rayons solaires furent bloqués par les particules de souffre réparties dans l’atmosphère.
En 1816, les moyennes des températures dans l’hémisphère nord baissèrent considérablement. Les cultivateurs d’Europe et d’Amérique du Nord appelèrent cette année-là l’année sans été à l’origine d’une famine qui fit plus de 200 000 victimes.
Les Alpes suisses furent particulièrement touchées, à tel point que pendant l’été 1816, il y neigeait presque toutes les semaines.
Cette éruption a été la plus violente éruption volcanique jamais connue historiquement, et surtout la plus meurtrière de l’Histoire, bien plus forte que celle du Vésuve et pourtant beaucoup moins célèbre, pour ne pas dire inconnue. En effet, en Europe, le printemps 1815 était marqué par l’épisode des Cent-Jours, Waterloo et la chute de Napoléon, ainsi que le partage de l’Europe lors du congrès de Vienne.
La quantité de matière émise a été de 150 km3, et a été beaucoup plus importante que pour le Krakatoa et le Vésuve.
Pour se rendre compte de l’aspect du ciel lors de l’été 1816 où sont signalés des couchers de soleil prolongés et brillamment colorés , oranges ou rouges, pourpres ou roses, des spécialistes ont analysé les peintures réalisées cette année-là par William Turner (1775-1851).
Celles-ci comportent effectivement des ciels avec ces nuances de couleur, comme le montrent ces tableaux  trouvés sur le site de la Tate à Londres :

Study of Sky circa 1816-18 by Joseph Mallord William Turner 1775-1851Joseph Mallord William Turner Study of Sky c.1816–18. Tate

Study of Sky circa 1816-18 by Joseph Mallord William Turner 1775-1851Joseph Mallord William Turner Study of Sky c.1816–18 .Tate

An Evening Scene ?circa 1815 by Joseph Mallord William Turner 1775-1851Joseph Mallord William Turner An Evening Scene ?c.1815 .Tate

Ainsi, cette éruption a eu sans doute aussi des conséquences pour l’art pictural, du fait que ce précurseur de l’impressionnisme, puisa son inspiration dans la contemplation des ciels rougeoyants induits par les nuages de poussière du Tambora…

 

2 thoughts on “L’éruption du volcan Tambora de 1815,le peintre William Turner(1775-1851)”

  1. Ping : Atletico Madrid

Laisser un commentaire