Le mont Aigoual

Le mont Aigoual

Le mont Aigoual , sommet situé dans le sud du Massif central, à la limite entre le Gard et la Lozère, culmine à 1 565 mètres d’altitude. Cela en fait le point culminant du Gard et le second de la Lozère ainsi que des Cévennes, après le mont Lozère (1 699 mètres).

72877030820081512

 

Bastion sud-est du Massif central, le mont Aigoual est remarquable par son panorama, son climat et son observatoire météorologique avec un point de vue remarquable – un quart de la France – . Autrefois couvert de forêts puis de forêts et de bons pâturages (XVIIIe siècle), la forêt et les sols surexploités s’y dégradent brutalement au XIXe siècle, engendrant des crues catastrophiques (1844, 1856, 1861, 1868 notamment). C’est alors sur ce mont et dans son massif qu’a été entreprise au XIXe siècle la première grande opération de reforestation anti érosive en France (constitution d’une forêt de protection sur les sols érodés par la déforestation et le surpâturage, appuyées par les premières bases scientifiques de la phytosociologie et de la pédologie).

observatoire1

 

Un imposant bâtiment aux airs de château fort y abrite la dernière station météo de montagne en service en France. Cet observatoire a été inauguré en 1894.

img_20161101_0001

Vue EST du Mont Aigoual,aquarelle Michel Bois

Haut lieu de l’histoire des camisards et maquisards, le mont Aigoual a inspiré de nombreux écrivains cévenols tels André Chamson, Jean-Pierre Chabrol ou Jean Carrière.

 

 

« Certains hommes espéraient entrer dans l’Histoire.Nous étions quelques-uns à préférer disparaître dans la géographie. »

Sylvain Tesson, Sur les chemins noirs.

 

Merci à Jean-Claude et Colette,Jacques et Josiane.

2 thoughts on “Le mont Aigoual”

  1. Bravo Michel ! Cette superbe aquarelle rend parfaitement compte de l’atmosphère ireelle du Mont Aigoual ressentie ce jour là en bonne compagnie .
    Josiane

Laisser un commentaire