Istanbul appelé officiellement jusqu’en 1930 et historiquement Constantinople, est la plus grande ville et métropole de Turquie . La population de l’ensemble de l’agglomération stambouliote est évaluée à 15 millions d’habitants en 2017 .Elle constitue aussi le principal pôle économique de la Turquie.

Située de part et d’autre du détroit du Bosphore — donc à cheval sur deux continents, l’Europe et l’Asie — Istanbul est généralement considérée comme européenne parce que la ville historique est située sur la rive occidentale du détroit.

Istanbul a porté d’autres noms durant son histoire (encore parfois utilisés selon les contextes) notamment : « Byzance », au moment de sa fondation ; puis « Constantinople » (à partir du  en l’honneur de l’empereur romain Constantin Ier).

aquarelle Michel Bois

Appelée aussi la « Deuxième Rome », Istanbul appartint d’abord à la Thrace, puis à l’Empire romain dont elle fut la seconde capitale après 395, ensuite à l’Empire ottoman depuis le , et enfin, juste après la chute de celui-ci le , à la République de Turquie, dont elle fut capitale jusqu’au , lorsque cette fonction administrative fut transférée à Ankara.

Les anciens noms de la ville, Byzance puis Constantinople, témoignent de cette longue histoire. Seules quelques autres grandes villes ont eu trois noms au cours de leur histoire. Du point de vue historique, il est possible de considérer qu’avec Athènes et Rome, Constantinople (Istanbul) est l’une des trois capitales antiques les plus importantes.

Les habitants de la Byzance antique étaient appelés Byzantiotes et ceux de Constantinople, les Constantinopolitains ou les Politains. Par contre, aucun citoyen de l’Empire romain d’orient ne s’est jamais appelé Byzantin : ils se définissaient comme « Romains » et lorsqu’ils sont devenus sujets de l’Empire ottoman, celui-ci les a organisés dans le milliyet de Rum(communauté religieuse légalement protégée). Les habitants d’Istanbul sont les Stambouliotes ou les Istanbuliotes.

La « Sublime Porte » ou simplement « la Porte » étaient les expressions qui désignaient le pouvoir politique ottoman s’il s’agissait du gouvernement ou « le Palais » s’il s’agissait du sultan.

Catégories : Turquie

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :