L’Université de Salamanque

L’université de Salamanque , l’une des plus ancienne d’Europe avec celles de Bologne, Paris, Oxford et Cambridge, a été fondée par Alphonse IX de León en 1218.

L’université de Salamanque, fondée en 1218, jouit aujourd’hui d’un grand prestige dans le monde entier pour la qualité de son enseignement et ses références culturelles.

L’université de Salamanque, fondée en 1218, jouit aujourd’hui d’un grand prestige dans le monde entier pour la qualité de son enseignement et ses références culturelles.Elle accueille aujourd’hui environ 30 000 étudiants dont 7 000 étrangers.

Le bâtiment, au plan carré, possède une cour centrale entourée de galeries. Son intérêt artistique réside dans sa façade plateresque.

aquarelle Michel Bois

Le bâtiment, au plan carré, possède une cour centrale entourée de galeries. Son intérêt artistique réside dans sa façade plateresque, très stylisée de par l’introduction de sculptures, de bustes et de motifs organiques et floraux.

La très belle bibliothèque universitaire qui  regroupe les premières éditions de nombreux livres classiques historiquement riches et contient plus d’un million d’exemplaires a été fréquentée par les savants de toute l’Europe.

Christophe Colomb présenta son plan d’une expédition vers l’Asie à l’université dans l’espoir d’obtenir une aide financière de la dynastie régnante.

Miguel de Unamuno est la personnalité la plus marquante que l’université a connue au xxe siècle. Né à Bilbao, il intègre l’université de Salamanque en devenant responsable de la chaire de grec. Unamuno fut recteur de l’université de 1900 à 1914 mais quitte son poste à cause de désaccords avec le régime de Primo de Rivera. A l’avènement de la Seconde République espagnole, en 1931, il est rétabli dans ses fonctions. Il devient recteur à vie en 1934 (poste honorifique à la suite de son départ en retraite). Il meurt la première année de la guerre civile, peu après un célèbre épisode où il fait face dans les locaux de l’université au militaire Millán-Astray, fondateur de la Légion espagnole et l’un des tenants du camp nationaliste. Unamuno lance au militaire une phrase restée célèbre : « Vous vaincrez, mais vous ne convaincrez pas ! ».

A voir sur Miguel de Unamuno:

https://michelbois.fr/blog/miguel-de-unamuno-12-octobre-1936/

merci à jean-Claude,Colette et Marga.

 

Catégories : EspagneHistoire

1 commentaire

Catherine Dorochenko · 22 avril 2018 à 09:29

Merci Michel! Très intéressant! Tu m’as convaincue de revoir Salamanque! Un abrazo fuerte!
Catherine

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :