Bonne année 2017-Les grues du Japon

aquarelle Michel Bois

Les grues du Japon
  

      La Grue Japonaise,oiseau hautement symbolique,reconnue pour sa beauté et sa spectaculaire danse d’accouplement plus particulièrement est un des plus grands oiseaux au monde,
 Considérée au Japon comme trésor national,apparaissant dans l’art, la littérature, le folklore ou encore la mode,elle représente un symbole de bonne fortune et de longévité, mais aussi de fidélité, puisque la grue japonaise est connue pour choisir un partenaire à vie.C’est pour toutes ces raisons que la grue est majoritairement utilisée comme motif sur le « uchikake », ce long manteau de kimono porté lors des mariages.
Enfin, les larges ailes de la grue étaient perçues comme un moyen d’amener les âmes au paradis, et de porter chacun vers un niveau plus élevé de spiritualité, vers l’illumination.

C’est un des plus grands oiseaux du monde. Son corps est entièrement blanc si l’on excepte l’extrémité ornementale des ailes et le cou qui sont noirs. Le grue japonaise doit son nom anglais (red crowned crane) au capuchon de peau nue écarlate qui couvre le sommet du crâne. Elle possède un très long bec pointu jaune et une envergure exceptionnelle pour un échassier qui peut atteindre plus de 2 mètres 40. Les pattes sont noir uni.

La saison de nidification intervient au printemps et en été. Les grues mettent en scène un rituel dansant composé de révérences, de dodelinements de tête, de sauts et de diverses autres postures qui leur sert à la fois de parade nuptiale et de communication entre les différents membres du groupe. Mâles et femelles poussent des cris à l’unisson avant l’exécution de nouveaux éléments de danse. La grue japonaise est monogame. Les couples se constituent généralement à l’année cependant de nombreux partenaires préfèrent rester ensemble jusqu’à ce qu’un des deux ne meurt. Tous deux participent à la construction du nid et se relaient à tour de rôle pour l’incubation. La femelle pond habituellement 2 œufs qui éclosent simultanément mais bien souvent un seul poussin survit. Ce dernier prend son envol environ 70 jours après l’éclosion et n’atteint la maturité sexuelle qu’à l’âge de deux ou trois ans.

 

 

Laisser un commentaire