Autour d’un tableau du Caravage : l’arrestation du Christ

Le Caravage,l’arrestation du Christ    

L’Arrestation du Christ est un tableau du Caravage peint vers 1602 et conservé à la National Gallery of Ireland de Dublin.

Ce tableau est une commande de Ciriaco Mattei (mort en 1614) ,noble italien de Rome et de la Chambre des Mattei et l’ un des plus importants collectionneurs d’art de son temps, sur une suggestion de sujet par son frère le cardinal Girolamo Mattei. Sa trace est perdue à la fin du XVIIIe siècle.

 

 En 1930, Marie Lea-Wilson , veuve d’un officier assassiné  des troupes coloniales anglaises RIC, donne aux Jésuites de Dublin le tableau qu’elle avait acheté dix ans plus tôt à Édimbourg. Sa valeur artistique est connue, mais il était alors considéré comme l’œuvre du peintre néerlandais Gerrit van Honthorst (1590-1656 Utrecht) , disciple du Caravage. À l’occasion d’une restauration de la toile, en 1991, le supérieur de la maison jésuite de Dublin le fait expertiser par Sergio Benedetti, expert et restaurateur de la National Gallery of Ireland, qui l’authentifie comme œuvre du Caravage. Les Jésuites décident alors de le confier au musée dublinois.

Dans le tableau , l’accent est mis sur le baiser de Judas dans un affrontement du clair-obscur et la dramatisation de l’instant où l’on sent toute la trahison de l’acte.Le peintre s’est peint lui-même à la droite des soldats. Outre cette singularité, le Caravage avait pour habitude de choisir des visages de personnes de la rue ou des tavernes, qu’il fréquentait assidûment pour les représenter sous les traits de personnages bibliques dans ses tableaux. Le Caravage mourut en d’obscures circonstances, vraisemblablement assassiné sur une plage d’Italie.

Une copie ancienne de ce tableau, dont l’attribution à Caravage est mise en doute par la plupart des experts du peintre, est conservée au musée d’Art d’Odessa (Ukraine). Ce tableau est volé fin juillet 2008, ce qui provoque un émoi considérable dans le milieu de l’art ukrainien, où il est considéré comme une œuvre de très haute valeur. La police ukrainienne le retrouve toutefois en Allemagne en 2010.

 

L’arrestation du Christ ,Musée des Beaux Arts d’Odessa

 

A voir aussi sur Le Caravage:

http://michelbois.fr/blog/wp-admin/post.php?post=5279&action=edit

http://michelbois.fr/blog/wp-admin/post.php?post=5279&action=edit

Laisser un commentaire